Faisabilité

MISSIONS DE L’ARCHITECTE / Phase exploratoire

Un projet se construit par étapes successives: afin d’accélérer la marche de votre chantier (le coût final de votre construction en dépend), l’architecte peut vous assister dans chacune des étapes, soit dans le cadre de sa mission normale de maître d’œuvre, soit parce que vous lui confiez des missions supplémentaires qui seront précisées dans le contrat que vous signerez. L’architecte signe avec vous un contrat de «louage d’ouvrage». S’il réalise le plan et se charge lui-même directement de la construction, vous signez avec lui un contrat de construction de maison individuelle avec fourniture de plans.

Votre chantier ne pourra s’ouvrir qu’à trois conditions :

  • vous avez vérifié que votre terrain est constructible,
  • vous avez obtenu le ou les prêts nécessaires à l’achat du terrain (si vous n’êtes pas propriétaire), à la construction de la maison (différents branchements inclus) et, enfin, au paiement des honoraires de l’architecte, du géomètre, ou des bureaux d’études éventuels,
  • vous avez obtenu votre permis de construire.

Tout contrat signé avant l’obtention du ou des prêts auxquels vous avez prévu de recourir (et que vous aurez pris soin d’énumérer dans le contrat) doit être conclu sous la condition suspensive de leur obtention (loi du 13 juillet 1979 sur la protection des emprunteurs en matière de crédit).

 

MISSIONS DE L’ARCHITECTE / Phase esquisse

L’architecte peut, sur la base des renseignements précédents, commencer à travailler. Pendant la période de conception qui va suivre, le dialogue doit être permanent entre vous et l’architecte afin que le parti adopté soit l’expression de vos besoins, de vos goûts et de vos possibilités financières.

1 – Les études préliminaires et l’avant-projet sommaire

  • Si vous envisagez de faire construire, l’architecte étudie avec vous :
    • le terrain, sa localisation, son environnement, sa topographie, les caractéristiques de son sous-sol,
    les servitudes qui lui sont attachées,
    • le climat,
    • ce dont vous avez besoin et ce qui vous fait envie.
  • Si vous envisagez de transformer un logement, un atelier, une grange, l’architecte doit procéder au préalable à l’examen de l’état des locaux: l’ampleur des travaux et leur coût en dépendent.

La combinaison de ces différents renseignements permet à l’architecte de vous faire une ou plusieurs propositions que l’on appelle « esquisse ».
Après la phase d’esquisse qui donne une première idée de ce que pourra être votre réalisation et de ce qu’elle vous coûtera, l’avant-projet sommaire a pour objet de préciser la conception générale du projet. C’est à ce stade de la conception que vous allez déterminer un parti général sur lequel l’architecte pourra affiner son projet.
Il passera ensuite au stade suivant, « l’avant-projet définitif ».

2 – L’avant-projet définitif

Le dossier de demande de permis de construire sera étudié à partir de l’avant-projet définitif qui comprend :
• l’intégration du projet dans le site,
• un plan de masse de la construction,
• un plan des différents niveaux, les coupes et les façades,
• des précisions concernant les matériaux, les toitures, les couleurs,
• les surfaces construites,
• une estimation globale du coût des travaux.

Les documents graphiques sont généralement établis à l’échelle de 1 cm/m.